Mehdi, alias Dayaf la Colère

Mehdi, lors des Championnats de boxe de d’Ile de France. La victoire était totale et pourtant les juges curieusement inspirés ont décidé d’oublier les assauts du premier round pour laisser gagner un adversaire valeureux, mais le plus souvent perdu sur le ring. Malaise dans le public et auprès des entraîneurs, car la victoire venait d’être dérobée à celui qui avait dominé tous les débats.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.