User du monde

Photography Laurent Monserrat, User du monde©L.Monserrat, Lège-Cap-Ferret, 2020.

Je n’ai de cesse de ressentir la même fascination pour la créativité propre à l’enfance, pour cette capacité à réenchanter le monde alors qu’il finit par disparaître à nos yeux d’adulte.

L’enfant pose son corps dans la nature et la fait sienne quand nous souffrons de notre propre image et de notre propre incapacité à faire corps avec le monde.

Plus nous avançons en âge, plus nous perdons l’usage du monde, l’usage de nos sens, tant l’espace dans lequel nous vivons nous fait croire à l’illusion que l’enchantement, la magie de celui-ci auraient bel et bien disparu.

Quant à l’enfant, il vit le monde, l’use, l’éprouve de tous ses sens, se l’approprie tant il est une partie de lui-même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.