La Saint-Valentin sur un bunker

La Saint-Valentin sur un bunker, Laurent Monserrat© Cap-Ferret, 2020

Un peu en avance ou bien en retard, les amoureux des bunkers ne se ramassent pas à la pelle. À l’instar de ceux des bancs publics, ils s’aiment, mais en ayant, pour eux, le soin de contempler l’océan ; du moins jusqu’à ce que leurs sentiments ne s’émoussent ou ne se fracassent contre l’une de ces parois en bétons armés… Enfin, si on se met à commenter les choses de manière bien pessimiste. Heureusement, le monde déferle toujours dans le bon sens et les amoureux reviendront un peu avant ou bien un peu après la Saint-Valentin, pour consacrer leur amour du haut de leur bunker.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :