La Saint-Valentin sur un bunker

La Saint-Valentin sur un bunker, Laurent Monserrat© Cap-Ferret, 2020

Un peu en avance ou bien en retard, les amoureux des bunkers ne se ramassent pas à la pelle. À l’instar de ceux des bancs publics, ils s’aiment, mais en ayant, pour eux, le soin de contempler l’océan ; du moins jusqu’à ce que leurs sentiments ne s’émoussent ou ne se fracassent contre l’une de ces parois en bétons armés… Enfin, si on se met à commenter les choses de manière bien pessimiste. Heureusement, le monde déferle toujours dans le bon sens et les amoureux reviendront un peu avant ou bien un peu après la Saint-Valentin, pour consacrer leur amour du haut de leur bunker.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :