La mort nous va-t-elle si bien ?

En reprenant les philosophes stoïciens, Montaigne écrivait « Apprendre à mourir c’est apprendre à vivre ». Il faudrait donc avoir conscience de la condition même de l’homme, c’est-à-dire son caractère éphémère, pour commencer à appréhender la vie dans le bon sens. C’est sous ce prédicat de la résignation à la mort que l’exposition du collectionneur américain Richard Harris s’ouvre.... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑