Bettina Rheims ou l’humanité paradoxale envers les femmes détenues

Photo : Bettina Rheims La photographe Bettina Rheims s’est attachée à faire le portrait de femmes incarcérées. Elle explique que son projet était de rendre compte de la « vie quotidienne des femmes » et la manière dont elles « préservaient leur féminité » en prison. Le livre publié aux Editions Gallimard est préfacé par l’ancien Garde des Sceaux,... Lire la Suite →

La liberté des interstices

Figurer un homme derrière des barreaux, c’est implicitement l’enfermer, le priver de toute liberté de mouvement. L’homme inscrit dans cette perspective, se fige derrière un rideau de fer et renvoie à toute une conception de l’enfermement où le corps endure la faute, où le corps subit la pénitence, se dégrade, s’avilit dans sa cage de... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑